top of page
Rechercher
  • DDZ

Le gruau de riz: un compagnon des lendemains de fête

Dernière mise à jour : 28 déc. 2022

Avec les fêtes de fin d’année, nous avons de multiples occasions de faire de bons repas en famille et entre amis. On boit et mange parfois plus que de raison et es lendemains de fêtes peuvent parfois être difficiles « …à digérer ». Pour certains cela résulte en des maux de ventre ou de tête, des ballonnements, des difficultés à digérer, parfois une perte d’appétit, etc. Je ne souhaite pas vous brimer et passer pour un rabat-joie en cette fin d’année, mais plutôt de vous proposer un moyen d’améliorer votre état digestif pour les jours qui suivent au moyen d’un plat hyper simple: le gruau de riz. Et peut-être, qui sait, serez-vous inspirer à prendre soin de votre flore intestinale tout au long de l’année?



Le gruau de riz, c’est quoi au juste? Appelez-le comme vous voulez: porridge de riz, bouille de riz, congee, jook ou zhou. C’est tout simplement du riz cuit dans beaucoup d’eau et longtemps. Là, vous vous dites: « qui veut manger du riz fade cuit dans de l’eau ». Pas si vite…laissez-moi vous expliquer. Votre système digestif, c’est ce qu’on appelle le « Centre » en médecine chinoise (et ce n’est pas pour rien). Constitué de l’estomac et de la rate, il réceptionne les aliments, les fait circuler et les transforme afin d’en faire une source de nutriments utiles pour le corps entier. Le gruau de riz présente plusieurs avantages car il est:

  • servi chaud;

  • gorgé de liquide;

  • facile à digérer; et

  • fait à base de riz, qui est de saveur douce et de nature tiède.

La douceur nourrit la rate et la tiédeur lui permet de fonctionner dans les meilleures dispositions. De plus, cet organe n’aime pas trop travailler pour transformer les aliments. Vous voyez maintenant les nombreux avantages de ce plat. C’est pour cela qu’il est connu et utilisé dans l’alimentation chinoise depuis des millénaires et également cité dans les ouvrages de référence de la médecine chinoise.


Qu’est-ce qui le rend si intéressant? De par sa simplicité, ce plat peut être accommodé de mille façons pour répondre au besoin de chacun. Il peut aider à renforcer l'immunité, à combattre un refroidissement, permettre une ingestion et une assimilation de nourriture pour ceux qui ne peuvent manger de nourriture solides, ou encore favoriser la récupération lors d’une rémission. Il fait même partie du traitement contre le Covid-19 dans certains cas (voir mon post ici). Dans les classiques de la médecine chinoise, la capacité à avaler du gruau de riz est même décrite comme un critère de vie ou de mort dans certaines conditions pathologiques.


L’effet thérapeutique du gruau de riz pourra être différent selon ce qu’on y rajoute et j’ai l’habitude de le proposer initialement « nature », avec succès, à mes patients qui souffrent de problèmes intestinaux divers et variés ou qui pourraient fortement en bénéficier pour d’autres raisons. Et c’est au petit déjeuner qu’il prend tout son sens car il permet à l’organisme de débuter une journée avec douceur et chaleur, comme on démarrerait une activité physique de façon douce et progressive.

Alors si vous êtes convaincus, voici comment procéder pour réaliser votre gruau de riz. Vous allez voir, c’est si simple! Il vous faudra:

  • une portion de riz; et

  • dix portions d’eau.

Réunissez les ingrédients et cuisez à petit feu, dans une casserole en inox. Selon la quantité d’eau que vous ajouterez, le type et la qualité de riz que vous utiliserez, l’intensité de la source de chaleur et la durée de cuisson, vous obtiendrez une consistance de gruau variable. C’est à vous de faire l’expérience et de choisir ce qui vous plaît le plus. Mais une cuisson d’une heure au moins sera nécessaire pour déliter le grain de riz, la durée de cuisson pouvant être poussée bien au-delà, jusqu’à plusieurs heures.

Vous pouvez l’agrémenter par exemple d’un oeuf dur avec un peu de sauce soja, des oignons nouveaux et des graines sésame pour le petit-déjeuner. Y mettre quelques bout de viande préalablement cuite et de légumes sautés pour avoir un plat un peu plus consistant. Vous pouvez sans autre remplacer l’eau par un bouillon (fait maison de préférence). La liberté est de mise. Sans jamais perdre de vue que:

  • plus le gruau reste simple et « nature », plus il remplira sa fonction originelle;

  • tout ingrédient a un effet sur le corps de part sa nature, sa saveur et le(s) organe(s) qu’il influence.

Privilégiez des aliments de circuit court (local) et biologiques, car les aliments sont votre première médecine. Vous trouverez pleins d’idées, je suis sûr (que vous partagerez, j’espère). Et pour des applications plutôt thérapeutiques, n’hésitez pas à demander conseil à votre spécialiste. Alors bon appétit! Et surtout...


JOYEUSES FÊTES!




125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page