Ma Pratique

Au cours de ma formation de cinq ans en Chine, j'ai rencontré de nombreux docteurs et autant de styles de pratique. Une approche m'a particulièrement attiré, la médecine chinoise par les méridiens (经络医学 jīngluò yīxué). Décrite de manière éparse dans le Canon de l'Empereur Jaune (le livre le plus influent sur les fondements de la médecine chinoise, écrit il y a 2000 ans), elle a été réactualisée, et surtout développée et organisée en un système par le défunt Docteur Wang Ju Yi (王居易, 1937-2017), puis transmise par ses disciples. 

 

Comme des canaux, les méridiens sont un système complexe qui parcours le corps humain et irrigue ses moindres recoins. Chaque être humain en est dotés mais ils sont uniques car ils reflètent dans le corps de chaque individu, la circulation de son qi, de son sang et de ses liquides, ainsi que l’état fonctionnel de ses organes. Par l'observation et la palpation des méridiens, je peux déceler des changements qui sont mis en relation avec les symptômes du patient, ce qui me permet d'affiner mon diagnostique et décider d'un traitement plus personnalisé

Délaissée dans la pratique moderne en Chine, cette approche trouve ses origines dans les classiques médicaux chinois. De grande portée intellectuelle et pratique clinique, la lecture de ces écrits et leurs interprétations, bien que difficiles car écrits en chinois ancien, permet aux initiés de la langue et de la médecine chinoise, l'accès à l'essence de la médecine chinoise dite "classique". A travers leurs lectures, j'entreprends le perfectionnement de mon art médical, au bénéfice de mes patients.

© 2020 DDZmed⎪David Dar-Ziv.